FavoriteLoadingAjouter aux favoris 

Chers Amis et lecteurs,

 

 

Depuis une semaine et quoique je fasse, quelles que soient les méthodes logiques ou raisonnables que j’emploie pour essayer de reprendre la main sur un story telling nauséabond à mon endroit, je suis enfoncée encore plus profondément par une meute aux abois, sans relâche.

 

A tel point qu’à dire vrai, à ce stade, j’abandonne toute raison et je vais pour écrire avec mon cœur.

Mon cœur de maman tout d’abord qui saigne quand ma fille de 16 ans rentre de chez son petit ami de confession juive, hier, dimanche qui lui a demandé « Alors comme ça mon père a dit que ta mère était antisémite ». Moi, Emmanuelle Gave qui ait TOUJOURS défendu Israël et d’aussi loin que je me souvienne. C’est un fait et c’est ainsi. Cela n’a pas à être bien ou mal, c’est la personne que je suis. Mes frères et sœurs sont aussi ainsi et du reste mon frère est aujourd’hui marié à une Israélienne.

Tout a commencé par des allégations de présence, dans les locaux où je travaille, de « caricatures antisémites » (version du 11 février en ligne du journal L’opinion) à « Antisémite Russe » pour finir par un conditionnel « qui seraient peut-être (sic) des caricatures antisémites ».Preuve de l’extrême compétence d’une journaliste qui commence par accuser avant de s’interroger. Il aurait mieux fallu faire le contraire. A vrai dire, cette approximation pourrait être divertissante si elle ne sous tendait l’envie de me salir, quitte à tronquer la réalité.

Rétablissons les faits: ces caricatures m’ont été offertes par un ami qui me les avaient rapportées de Moscou. Ces caricatures représentent le grand capital à la manière Russe de 1919, sont signées de Lénine et disent, en substance (Cyrillique traduit) : « Sur chaque dollar, il y a de la boue et du sang ».

Leur présence dans nos bureaux témoigne de la folie du communisme et d’un peu d’auto dérision de la part de la fille d’un homme d’affaire. Cela est rappelé dans chacun des articles qui me sont consacrés. Il aurait été simple de m’interroger sur leur sens plutôt que de proférer ces accusations grotesques d’antisémitisme.

Concernant les visées négationnistes que l’on me porte, là aussi le débat est abject et ridicule. Je suis avocat. En tant qu’avocat il m’importe de me servir du droit afin de combattre, dans un cadre donné, les adversaires à la Nation qui tenteraient de remettre en cause par des visées négationnistes, ce qui sous tend notre cohésion nationale. Ce qu’Ernest Renan appelait à juste titre « la volonté de vivre ensemble ».

 

Simone Veil, dans une vidéo que vous pouvez trouver sur le site de L’INA du 20 juin 1996 face à l’abbé Pierre en minute 3.48, et je cite in extenso, disait :

« Ce que je voudrais quand même dire c’est que la loi Gayssot (la loi qui interdit de nier l’extermination des juifs), (ie la solution finale),est une erreur parce qu’on a l’air de vouloir cacher des choses, or, on n’a rien à cacher.

 L’Histoire, elle est flagrante. Il ne faut pas empêcher les historiens de travailler ».

 

Ainsi s’exprimait Simone Veil en 1996 sur la loi Gayssot. Si je reprends donc la logique de mes détracteurs, on viendrait aujourd’hui me reprocher de tenir la même position juridique que Simone Veil ? Est-ce donc là ce que l’on me reproche en matière de négationnisme ?

Je persiste et signe. Comme beaucoup d’Historiens, de Juristes, de politiques, je considère avec réserve l’efficacité des lois mémorielles qui n’existent que dans peu de pays et dont l’efficacité doit pouvoir être librement discutée sans être taxée de « négationniste », ce qui est odieux. Comment peut-on effectuer un tel raccourci sur des sujets aussi graves, sauf à user de procédés staliniens d’une immense malhonnêteté intellectuelle.

Mon attachement à la lutte contre le négationnisme, à la vérité de la Shoah, mon combat pour Israël pour la mémoire est non seulement réel mais il est constant. J’ai toujours été « un vieux juif blonde ».C’est ainsi. On comprend donc à quel point je vis mal ces accusations.

Aujourd’hui, la violence politique des attaques que je subis, leur orchestration moutonnière et sans la moindre vérification, me laisse justement à penser que derrière le tout petit bourgeon politique que je suis, c’est aussi le potentiel que je pourrai représenter dans cette lutte que l’on cherche à atteindre.

Ainsi, quand le sénateur PS, Rachid Temal se permet de dire sur C8, le 15 février 2019 « Le père, il y a quelqu’un qui soutient le grand remplacement quant à la fille, elle a dit qu’il fallait s’interroger sur la liberté d’expression qui devrait pouvoir s’étendre jusqu’à la réfutation de la Shoah ».

C’est un homme politique, élu de la Nation, qui ose tenir ce genre de propos de caniveau, car il n’y a pas d’autres mots, sur une chaine de grande diffusion, à une heure de grande écoute.

Ce monsieur ose sortir de son contexte un tweet sur lequel je me suis expliquée plus haut, en citant la rationalité de Simone Veil afin de me faire passer pour l’exacte opposée de ce que je suis. C’est inacceptable. Et c’est pour cette raison que ce monsieur va être poursuivi en diffamation.

Il serait peut-être temps que les hommes politiques se souviennent qu’ils ont été appelés pour servir la Nation et non pas pour mener un combat d’invectives et de mensonges dans forces médias accoutumés désormais à ce genre de traitement.

Dans cette droite ligne, il est faux d’écrire ou de dire, comme le fait monsieur le Sénateur Rachid Témal que mon père, Charles Gave ou moi-même serions adeptes du « grand remplacement » ou même de la « re immigration. »

 

Deux choses :

  • Je mets QUICONQUE au défi de trouver dans mes propos, ou ceux de mon père, une référence au « Grand remplacement ». Jamais nous n’avons évoqué cette thèse de Monsieur Renaud Camus, ni l’un ni l’autre.

 

  • La seconde, concernant les allégations de re-immigration que nous porterions, l’un comme l’autre, voilà encore une fausseté des plus honteuses. En effet, mettre fin à l’immigration illégale et j’insiste sur ce terme en tant que femme de droit que je suis,est une chose, mais pardon, vouloir nous faire dire que nous prônerions un re immigration, par je ne sais quel biais du reste, tant la chose me parait absurde, en est une autre que je ne saurais laisser dire et écrire !

 

Si je devais résumer les attaques qui me sont portées à ce jour, je serai donc, antisémite, négationniste, « aux yeux gris », homophobe, raciste, adepte du grand remplacement, fille à papa et incompétente en tous points.

Et comme je suis « homophobe », je précise que j’ai soigné mon oncle, qui nous a quitté du SIDA en 1996 et ce, sans jamais porter aucun jugement sur sa sexualité qui ne regardait que lui.

 

Avilir son adversaire politique par les attaques ad hominem, sans chercher le débat d’idées, est la preuve flagrante d‘une démocratie racornie où tout est permis, tout est encouragé.

La calomnie tient lieu de raisonnement, la salissure tient lieu de combat.

Le respect de l’adversaire n’est plus.

.Je me suis engagée en politique pour, précisément, ne pas reproduire selon ces codes, pour agir, et non pour disqualifier. Je continuerai.

 

 

 

Emmanuelle Gave

Auteur: Emmanuelle Gave

Emmanuelle Gave est titulaire d'un DEA de Droit des AFFAIRES de PARIS II (Assas), ainsi qu'un LL.M de Duke University. Lauréate du barreau de Paris, elle prête serment en 1996. Elle est Directrice Exécutive de L'Institut des Libertés depuis janvier 2012.

Partager sur

144 Commentaires

  1. Chère Madame Gave,

    What do you expect? En voulant vous engager dans la politique….Croyez-vous que vos adversaires politiques vous laisseront un espace ?
    C’est un terrain très boueux qui nécessairement n’a besoin de peau de banane pour vous renverser.
    Selon un dicton polynésien : “on ne jette la pierre que sur les mangues sucrées”, soyez en rassurer, continuer votre combat politique. Pas de précipitation, formez votre mouvement avec le coeur et l’amour pour la France, et vous réussirez.
    Je vis sur un morceau de caillou perdu dans l’océan Pacifique à 20 000 km alors vous vous rendez compte de l’impact de votre travail?
    Je vous admire vous et surtout votre père qui partagez beaucoup de connaissance d’une manière simple et efficace à celles et ceux qui n’ont pas les bonnes informations grâce à IDL.
    Merci et bon courage

    Répondre
  2. Madame,
    Je comprends votre réaction et le fait que vous ayez éprouvé le besoin de vous expliquer sur cette lamentable affaire. Cependant, dans ce genre de fourberie on n’a pas à se justifier… ” Never explain, never complain “… Il ne faut pas s’abaisser au niveau de l’adversaire (ici, le caniveau). Il faut attaquer en justice et pratiquer le mépris. Ce me semble une meilleure stratégie.
    Par ailleurs, pour surnager dans le marigot de la politique, pour comprendre comment faire face à la bassesse de certains qui, dès qu’ils ont un petit pouvoir montrent un visage surprenant, voire hideux, je vous conseille de lire ” L’art de la guerre ” de Sun Tzu et de l’appliquer. Ensuite, sans faire preuve d’hypocrisie, retenez votre belle franchise et ne donnez pas votre confiance, même à des gens qui semblent gentils et de votre côté. Sans être paranoïaque sachez rester sur vos gardes. C’est un milieu très révélateur sur la nature profonde des gens…
    NDA vous a rendu service et à moi aussi… je ne voterai et ne ferai pas voter pour lui. J’étais prête à le faire à cause de vous…
    Courage ! Ne vous rendez pas malade et repartez plus vaillante pour de nouveaux combats et pour la France. Comme je l’ai déjà indiqué dans le commentaire que j’ai mis à la suite de l’article de votre père, réfléchissez à un engagement dans les municipales de 2020. Nous avons besoin de personnes comme vous sur le terrain, au plus près des Français et de leurs problèmes. De toute façon, l’Europe de Bruxelles ne va pas tarder à s’effondrer, comme l’Union Soviétique… et c’est tant mieux.
    Mes sincères salutations.

    Répondre
    • Je ne suis pas une femme de gestion de terrain, je ne crois pas. Je préférerai me concentrer sur un domaine ou devenir excellente et y faire la différence. Sinon, tout vas très bien. j’ai appris, c’est tout.

  3. Je ne vous connaissais pas jusqu’à cette affaire. Je suivais surtout votre père. Pour autant il était facile, sans même que vous ne fournissiez aucune explication, de percevoir comment vos propos ont été détournés afin de vous coller l’étiquette de *$/”ù`*&# (remplir par le terme en “iste” que vous voulez).
    Je considère presque que cette situation était à la limite de dévoiler au grand jour la grotesquerie de notre système de compression de la pensée. Il est probable qu’une situation similaire se reproduise (avec d’autres) et finisse par faire sauter le système médiatique “aux ordres” au profit de la sélection des sources par internet. Beaucoup se tournent vers ce mode d’information qui consiste à jeter sa TV pour sélectionner sur internet les contradictions qui font consolider ou évoluer nos idées.

    Répondre
  4. Votre mésaventure montre une bonne fois pour toutes sous quel régime nous vivons. La France n’est plus une démocratie, ni un pays pluraliste, depuis longtemps. Au moins les choses sont claires!
    J’espère cependant que vous ne vous découragerez pas, et que vous reviendrez en politique en France. Je pense que ce régime politique appelé République Française craque de partout et finira par s’effondrer. Il faudra alors que viennent de vraies élites, c’est à dire des personnes qui recherchent vraiment le bien commun, connaissent et aiment réellement la France et soient prêts à la servir.

    Répondre
  5. Madame
    vous avez été d’une grande naïveté.
    Le monde politique est pourri jusqu’à la moelle. Et c’est même pire, oui c’est possible, depuis que la classe politique et ses médias aux ordres veulent nous imposer le projet européiste-mondialiste.
    En politique, on rencontre les pires spécimens de l’engeance humaine (je parle d’expérience !)

    Vous auriez dû aussi vous renseigner sur le parcours de Dupont Aignan : il me semble qu’il a mangé à de nombreux râteliers ! Fait préoccupant, sa proximité à une certaine époque avec la franc maçonnerie
    Bon, je vous rassure, ce qui ne tue pas renforce. Mais n’oubliez jamais que les journalistes sont nos pires ennemis . Il vous suffit de relire leur Charte (encore disponible sur le site SNJ) pour mesurer à quel point cette “profession” nous trahit
    Soyez sans illusion, la démocratie est bien morte en France !!
    Nous subissons une dictature soft, mais une dictature bien réelle ! Alors, armez vous !…..

    Répondre
  6. “Démocratie racornie” dîtes-vous… Le terme est… édulcoré. Nous sommes dans une démocratie pervertie, ou plus exactement nous ne sommes plus en démocratie. Nous sommes en France et dans d’autres pseudo-démocraties, dans un régime ploutocrate, où une minorité (fortunée) mène les affaires publiques dans son propre intérêt… et en se cachant de moins en moins !
    N’ ayez aucun regret : si vous êtes une femme de cœur, vous avez mieux à faire que de tenter de survivre dans le marigot des crocodiles politiques. Bien à vous.

    Répondre
  7. Bravo Madame Gave pour votre courage et pugnacité, ce qui vous arrive est pleinement injuste.

    Une folie médiatique règne en France : les propos sont déformés, des accusations mensongères sont proférées pour éviter le débat d’idée. Il faut continuer à se battre pour la Liberté et à rehausser le niveau ; le nivèlement bas le bas est une entrave à la démocratie et ne peut qu’engendrer qu’in-fine de la violence ou le départ de concitoyens désespérés de l’absence de réformes et de progrès.

    Cordialement,

    DJ.

    Répondre
  8. Suite aux commentaires de ce jour, j’apporte une précision. En raison de la cabale ignominieuse menée par la police de la pensée de la gauche, à la fois marxiste, apatride et mondialiste, contre Mme Gave et de la lâcheté, et le mot est encore faible, de NDA, je ne peux plus décemment soutenir DLF. L’ennui est que je venais de renouveler ma cotisation, au moment où NDA semblait encore soutenir Mme Gave suite aux premiers articles du journal l’Opinion. Mais je ne participerai plus aux travaux du parti et, cela va sans dire, je ne voterai pas pour sa liste et n’appellerai pas à voter pour cette liste.
    La pensée et l’action du général de Gaulle demeurent pour moi un modèle indépassable en politique, mon engagement gaulliste se poursuivra, je ne sais pas encore comment ni sous quelle forme. Asselineau me semble à la fois intègre et charpenté intellectuellement mais il a peu de visibilité électorale et j’ai l’impression qu’il manque de charisme pour faire passer ses idées; en bref, il est peut-être un peu trop “techno” et si l’on veut réussir en démocratie, il faut séduire l’électeur au besoin par des formules choc et concises qui condensent et ramassent une pensée, par exemple le “travailler plus pour gagner plus” où le “la France, aimez-la ou quittez-la””, autant de slogans qui ont fait florès durant la campagne de Sarkozy en 2007.
    Je pense enfin que le gaullisme est en aucun cas incompatible avec le libéralisme: le général s’est entouré d’hommes tels qu’Antoine Pinay et Jacques Rueff. Il était attaché à la défense de la valeur du franc (c’est Pompidou, devenu président de la République, qui a dévalué alors que le général s’y refusait malgré les accords de Grenelle de mai 1968), à l’orthodoxie budgétaire et ne voulait pas que la pression fiscale dépasse le tiers de la richesse nationale (par comparaison, on est à plus de 46 % de prélèvements obligatoires et à 57 % de dépenses publiques par rapport à la richesse nationale aujourd’hui).
    En bref, l’objet de ces précisions était de renouveler mon soutien total à Mme Gave et d’exprimer encore mon indignation face à l’attitude du mouvement politique qui était censé l’appuyer alors qu’il s’est comporté en thuriféraire de la police de la pensée et des oligarques et ploutocrates corrompus qui sont au pouvoir, classe politique et médiatique comprises.
    Amitiés à tous.

    Répondre
  9. Rien d’étonnant à ce qui vous arrive, avec les discours de votre père sur l’Euro, les banques et les élites qui nous gouvernent. Cet incident réveillera plus de monde que ne l’aurait fait votre engagement politique. Finalement c’est un mal pour un bien. Bon courage à vous.
    Fitzgerald

    Répondre
  10. Madame Gave,
    J’ai été scandalisé en visionnant, ce week end, le replay de l’émission “quotidien” de mercredi dernier. En effet, on se rend compte immédiatement, dès les premières secondes, que ce soi-disant reportage était à charge et qu’il s’agissait d’une cabale contre vous, montée avec un cynisme et une mauvaise foi qu’un Staline ou qu’un Pol Pot n’auraient certainement pas désapprouvés, et dans la stricte intention de vous nuire.
    Demander à un invité de lire ses propres tweets, dont certains datent de plusieurs années, est indigne de gens qui se prétendent journalistes et qui, s’ils exerçaient leur métier avec sérieux et compétence, auraient observé un minimum de principes déontologiques (pour ne pas parler de principes moraux, vu que ces termes sont à l’évidence inconnus de cette engeance), d’objectivité et d’impartialité. Au lieu de quoi, les Barthès, Larrouturou et consorts se sont comportés en donneurs de leçons sans y être le moins du monde habilités, en procureurs, en Fouquier-Tinville, en autant de bourreaux d’un régime totalitaire.
    La seule erreur qu’on peut éventuellement vous reprocher, mais elle est tout à votre honneur tant elle révèle votre dignité, c’est d’avoir réagi avec bonne foi, honnêteté et loyauté, alors que vos interlocuteurs ne savaient manier que le mensonge, l’agression et la calomnie.
    Je ne vous connaissez pas avant ce triste épisode mais j’ai visionné les entretiens que vous avez accordés durant l’année 2018 et vos positions sont à la fois modérées, constructives et courageuses. Je suis à DLF depuis l’élection présidentielle de 2017, gaulliste depuis que je m’intéresse à la politique (une trentaine d’années), et je me réjouissais de votre candidature sur la liste du mouvement pour les européennes de mai prochain.
    C’est la raison pour laquelle j’ai vivement regretté l’attitude de DLF vous retirant son soutien, par une décision de toute évidence hâtive, précipitée, disproportionnée et motivée par cette émission dont le caractère lamentable aurait au contraire dû conduire le mouvement à ne pas céder à la tempête que ce type de média excelle à provoquer et à amplifier, bref à tenir bon et à faire face plutôt que de céder à l’hallali, en apportant du coup de l’eau au moulin des pleutres et des médiocres.
    J’ai aussi déploré qu’à aucun moment, DLF n’ai critiqué les méthodes innommables utilisées par les protagonistes de cette émission, ce qui ne peut que contribuer, hélas, à accroître le crédit et l’audience de M. Barthès et de ses acolytes malfaisants.
    Pour terminer, je pense que vous devriez persévérer en politique, pour de bonnes et de mauvaises raisons. Passons vite sur les mauvaises: il s’agirait de montrer à nos médiocres adversaires qu’ils ne l’emporteront pas aussi facilement et que leurs méthode nauséabondes qui relèvent du caniveau ont été démasquées. En positif, vous êtes porteuse d’un message à la fois de vérité, de sérénité et d’espérance dont le pays a grandement besoin, vous avez du talent pour expliquer ce message aux français et vous avez des soutiens (dont le mien et apparemment des lecteurs de ce blog que je découvre aujourd’hui même).
    Le déchaînement inouï dont vous avez été la victime montre suffisamment, s’il en était encore besoin, l’état de bassesse et de décrépitude dans lequel sombre aujourd’hui notre pays, et la nécessité que des hommes et des femmes déterminés se lèvent pour dire Non et pour construire un avenir meilleur.
    Amitiés.

    Répondre
    • Je partage le même dégoût que vous sur cette curée lancée par la gauche contre Madame Gave, curée pourtant hélas bien revélatrice de ce qu’est toujours en vérité la gauche mondialiste, de Macron à Mélenchon, dans sa filiation totalitaire au marxisme et à la terreur robespierriste. Mais j’ai vu aussi sans cet épisode que DLF et son chef demeurent hélas dans les mêmes eaux idéologiques, incapables qu’ils sont de s’en démarquer pour les combattre. Ces gens ne tiennent pas “debout” quand ils se couchent ainsi avec lâcheté comme le premier collabo, “DLF” m’apparait ainsi comme une imposture, tout juste bonne à empêcher la droite de l’emporter sur la gauche (comme en 2017 ou sans NDA, Fillon aurait sans doute été élu à la place de Macron, il convient aussi d’y réfléchir…).

      Je suis désolé de vous répondre ainsi vous qui êtes un adhérent de DLF, mais je vous partage en toute franchise et amitié ce que cet épisode m’inspire. Je pensais voter aux européennes pour cette liste, en grande partie à cause de la présence de Madame Gave, mais je n’en ferai rien, ce serait pour moi trahir toute ma considération pour elle.

  11. Je ne suis nullement surpris. Après avoir suivi NDA lors de sa rupture avec l’UMP, j’ai eu l’occasion de lui poser verbalement la question : est-ce que vous êtes disposé à sortir de l’UE. Il m’a répondu NON. J’ai donc quitté sa formation pour adhérer à l’UPR. A mon avis, le FREXIT reste la seule issue.
    D’autre part François ASSELINEAU est un homme intègre, qui reste ferme sur ses analyses et orientations. Il est respectable car il n’a pas hésité à sacrifier sa carrière pour ne pas trahir ses convictions. C’est sa liste qui doit recueillir les suffrages des vrais Gaullistes.

    Répondre
  12. Qu’y a-t-il de mal à évoquer le Grand remplacement ?
    Et même en supposant que vous en ayez parlé par mégarde, il n’y aurait aucune raison de s’en défendre avec une telle véhémence !
    Car c’est un fait, ce remplacement a commencé, petit (si on veut) qui deviendra Grand.
    Bon an, mal an : nombre d’immigrants en majorité musulmans (légaux + illégaux estimés + mineurs non accompagnés) = 200 000 mini, 400 000 maxi.
    Qu’on l’appelle remplacement, invasion… ou tout ce que vous voulez, ça fait plusieurs millions au bout de 10 ans. Combien, depuis 40 ans que ça dure ?
    Le simple bon sens (je ne suis pas avocat) me dit qu’à trop vouloir se défendre, on finit par paraître coupable.
    Mieux vaut prendre ces accusations par le mépris.
    Par ailleurs, j’ai posté un autre message sous l’article d’hier de votre père, qui vous dira ce que je pense de la politique et des politiciens en général.
    Se tenir à l’écart de ce milieu est, de mon point de vue, une mesure d’hygiène mentale et de sauvegarde personnelle.

    PS : Pour faire de la politique : avocat (comme vous), c’est bien, mais avocat + acteur de théâtre, c’est encore mieux.
    Avocat pour l’expression verbale, acteur pour l’expression corporelle.
    À ce point de vue, Sarkozy + Macron ferait l’hybride idéal.
    Macron tout seul est déjà pas mal !

    Répondre
    • J’oubliais le plus important :
      Avocat pour l’expression verbale, acteur pour l’expression corporelle et “le sens de la comédie”.

  13. Je suis écoeuré par votre limogeage par NDA, bien plus encore que par la cabale mensongère ignoble montée contre vous. Je pensais voter pour votre liste, principalement à cause de votre présence et de celle de JF Poisson, le “gaullisme” n’étant pas pour moi une référence, mais je n’en ferai rien. NDA ne mérite pas d’être soutenu, pas plus que MLP, plus gauchisante encore.

    Répondre
  14. La médiamachine à broyer des vies, est tellement bien rodée qu’elle peut se débarrasser de ceux qu’elle n’aime pas en quelques heures. J’ai été terrifié par la rapidité de l’exécution et par la puissance de l’excommunication. Aussitôt dit, aussitôt fait.

    Répondre
  15. “Charles Gave, grand théoricien du grand remplacement” Cécile Cornudet, Les Échos. in Dimanche politique.

    C’est presque un cas de poursuite en diffamation.

    Répondre
  16. Chere Madame , je vous suggére une formule tres efficace quand le piége de l’ antisémitisme se présente à vous
    Rappelez a votre questionneur que :
    L’ antisémitisme est le socialisme des imbéciles ( August Bebel , un marxiste allemand , vers 1865 )
    Vous n’ etes ni socialiste , ni imbécile , par conséquent vous ne sauriez etre antisémite .

    Il faut utiliser la suspicion comme au judo , en la retournant tout de go , contre son diffuseur .

    Répondre
    • Devant un journaliste aux ordres, des formules aussi creuses que: “L’ antisémitisme est le socialisme des imbéciles” auraient fini d’achever madame Gave.

  17. Bien voilà deux votes perdus pour NDA,maintenant je n’ai plus de candidat j’aime bien les propos de Bellamy mais voir Dati et Hortefeux sur la liste me donne la nausée,j’espère que
    Vous nous donnerez un avis même si c’est celui d’aller à la pêche

    Répondre
    • Bellamy…comme beaucoup vous vous faites avoir. C’est un pantin surtout quand on voit ses colistiers.
      Je vous rappelle que les Gave ont préféré soutenir un parti avec une vision économique très différente car il mettait l’UE avant tout!!!!
      Alors LR avec leur européisme béat est à des années lumières des Gave 🙂

  18. Madame Gave,

    Pourquoi ne vous revendiquiez-vous pas de ces propos dont on vous accuse, comme l’aurait fait un Trump ou un Bernard Tapie ?

    On vous accuse de racisme et d’antisémitisme, qu’à cela ne tienne, balayez tout cela du revers de la main par la dérision de vous-même, en assumant pleinement ce que vous avez dit..

    C’est parce que vous êtes tombée dans le piège de la honte de vos propres propos parce que vous n’aviez pas la possibilité de les expliquer et que vous aviez alors honte de ce dont on vous accusait à tord, que vous êtes alors apparue comme étant ce dont on vous accusait.

    Vous auriez dû couper court immédiatement à tout cela en assumant tout et en riant de découvrir vos tweets..

    Exercice schizophrène s’il en est..

    Pour passer dans les médias sans être accusé d’antisémitisme il faut avoir des protections, soit de l’Exécutif, soit de puissances étrangères, soit de groupes insurgés intérieurs.

    C’est cet axe qu’il faut travailler avec les gilets jaunes.

    “Maintenant le poudré à l’Elysée, tu nous donnes la parole à la télé sans nous accuser d’antisémitisme, de terrorisme et de racisme ou on t’arrache les couilles”.

    Vous avez commis l’erreur de croire au débat démocratique alors que nous ne sommes pas en démocratie, mais en démocrature.

    Ne parle pas celui qui croit avoir le droit de parler, mais celui qui derrière a des armes et des coercitions possibles pour gagner par là le droit de parler sans être accusé de tous les maux par le “camp du bien”..

    L’IDL combien de divisions ?

    Organisons notre propre manifestation jaune, la semaine prochaine, devant les sièges des médias..

    Réorganisons tout le pluralisme politique à l’intérieur du jaune et ainsi le bouchon parlementaire sautera tout seul par son obsolescence.

    Répondre
    • Aucun propos ni antisémite ni raciste n’ont été tenu. Ce sont des phrases sorties d’un contexte et instrumentalisées. Il n’y a rien à revendiquer.

    • @idlibertes :

      Je suis bien d’accord avec vous et là était le sens de mon commentaire.
      Je dois apprendre à m’exprimer différemment si je suis si mal compris; j’en suis désolé.

      Je parlais de revendiquer le fait que Emmanuelle était bien l’auteur de ces propos sans honte, car il n’y a aucune honte à être instrumentalisé pour des propos qui ne sont effectivement ni antisémites, ni racistes.

  19. La poltronnerie de NDA ne me surprend pas . Son regard de belette apeurée pris dans les phares du chasseur ” politiquement correct ” est flagrant . Ce n’ est pas un partenaire , c’ est une planche pourrie . Il fera son petit numero au cotè de MLP et dans deux ans on n’ entendra plus parler de lui.
    MLP arrive tout juste a convaincre le parterre d’un parking de supermarché low-cost , manque de culture a tous les niveaux
    Conclusion : il n’ y pas d’ opposition a droite et encore moins à gauche .
    La seule opposition est celle des Gilets Jaunes , c’ est ainsi il faut en prendre acte .
    La sphére politique actuelle joue mano-a-mano avec les médias obséquieux- serviles .
    Le seul moyen encore libre de faire passer un discours authentiquement libéral, reste la television, le web , la radio .
    Il faudra 20 ans pour réeduquer le parc à veaux dénommé ” français ” .

    Répondre
  20. Bonjour, je vous soutiens et trouve cette cabale dégueulasse.
    Ceci dit, qu’alliez vous faire dans ce Twitter ? Imaginer que vos propos ne puissent pas être repris avec la pire des mauvaises fois est d’une grande candeur.
    Enfin, si le mot Grand Remplacement n’est pas utilisé, la passe d’armes de votre père avec Libé avait pour sujet la démographie musulmane en France… (https://www.causeur.fr/reponse-de-charles-gave-a-liberation-146692) Sujet on ne peut plus connexe.
    Nier est peut-être une bonne tactique dans la tempête de cette semaine, mais c’est à coup sûr une erreur stratégique à long terme : la maitrise des flux migratoires est du même domaine que la maitrise des taux de change ; une question de souveraineté. Il n’y a pas de honte à avoir un avis sur le sujet.

    Répondre
    • Il ne faut en effet pas avoir honte de ses propositions et convictions, sinon il faut changer de métier; “grand remplacement” ou “basculement” peu importe le mot, seule la réalité compte; personne à ma connaissance n’a contesté les chiffres avancés par Charles Gave mais le fait même qu’on critique la politique actuelle fait de vous un pestiféré sur tous les médias mainstream;
      c’est cela le problème, demandez à Zemmour ou Onfray, ils ont exactement le même problème que l’IDL!

  21. Je suis d’accord avec vous Cricri, Emmanuelle, créez votre parti. Vous avez aussi tout mon soutien. Tenez bon, vos valeurs sont partagées par infiniment plus de monde que ces bas de plafond qui prennent tout l’espace médiatique.

    Répondre
  22. moi qui ne fait pas partie de quoi que ce soit ,
    ni ne suis de cette élite,

    je suis d’autant plus navrée qu’en FRANCE on soit obligé de se justifier de ce que l’on dit ou pense:

    quelle masturbation de l’EGO

    quand je suis née ici en France, il m’avait semblé que j’avais choisi d’atterrir dans ce pays précisément, parce que c’était un pays de liberté

    il faut croire que tous ces gens feignent 24/24
    comme je vous plains

    Répondre
  23. Vous avez accepté de nager dans le marigot merdiatique et politique français,, il n’y a pas de chiottard plus nauséabond au monde, les gauchistes pslremodem y tiennent le haut du pavé,, tous les coups bas sont possibles,,même des attentats,et ça deuis De Gaulle, le Petit Clamart, quand on se lance fans un égout à ciel ouvert, il faut prendre une combinaison en kevlar /titane,,,VOUS n’aurai jamais dû vous déjuger, vous n’auriez jamais dû effacer vos tweet, est ce que Trump a effacé un seul de ses tweet?? Quand-même vous êtes interviewé par un faux journaliste, c’est à dire 98%des merdias français, télés radios publiques /privées ”Je suis Partout”,exigez le direct, et préparez des missiles contre l’interwiever au cas où,par exemple pour le gauchiste oligarque bartes,,”pourquoi avez fait une quenelle”combien gagnez vous par mois,soutenez VOUS le mouvement GJ, soutenez VOUS les revendications du PEUPLE ,ça va vite les calmer .

    Répondre
    • Tout le monde n’est pas aussi naturel que Trump.

  24. AVEC VOUS MADAME EMMANUELLE GAVE , VOUS ÉTIEZ UNE BELLE REPRÉSENTANTE DES AMOUREUX DE LA FRANCE
    CONTINUEZ…..on vous soutient

    Répondre
  25. Comment auriez-vous pu deviner que Nicolas Dupont-Aignan allait demander à Emmanuel Macron de valider sa liste ?

    Répondre
    • Bien vu, il n’aura pas nos voix.

  26. Un qui doit fulminer c’est le pépé. Les deux millions ont fait quoi avec?
    Les journaleux n’ont fait qu’une bouchée de vous, c’est bien malheureux. Il faut être en teflon pour résister aux tempêtes dans ce domaine.
    Bonne continuation, comme on dit aux States.

    Répondre
    • NDA ne s’est pas grandi lors de la dernière campagne présidentielle et après également… Son comportement ne m’étonne pas. Certains le qualifient d’arriviste et d’opportuniste… ont-ils tort ?
      Il faut noter que même Jeff Bezos, l’un des hommes les plus riches du monde, s’est fait torché par Trump et son pote propriétaire d’un journal à scandales… maintenant, je pense qu’il va en faire une affaire personnelle (le Jeff)… pas sûr que le calcul (de Trump and co) soit le bon au final… Il faut toujours faire les comptes comme on dit…

    • PHILIPPE LE BEL
      son choix au second tour est le contraire de l’opportunisme avec la campagne médiatique contre lui. Il a failli tout perdre: son parti, ses mandats, etc. C’était un pari très risqué et heureusement pour lui ça a payé

  27. Chère Emmanuelle,
    Un seul conseil: créez votre parti!. Appelez le “parti libéral de France” et dites sans ambages ses buts en éditant une charte en 10 points.
    Vous ferez probablement 0,1 % aux européennes à un facteur 10 près…
    MAIS vous serez vous même sans avoir à effacer des tweets.
    Des gens pensent ce que vous pensez et d’autres penseront aussi de même dans quelques temps.
    Nous savions que suivre un admirateur du général de Gaulle et de ses plans quinquennaux n’allait pas vous mener bien loin mais vous pensiez qu’il fallait s’adosser à un parti d’une importante certes relative pour exister et porter la voix libérale: vous avez compris maintenant que ce choix est compliqué.
    Soyez vous même et portez la voix de ceux qui croient à une société libre, libre d’agir, de penser et de gagner de l’argent sans se cacher.
    Faites maintenant de la politique, de la vraie politique; celle qui consiste à offrir, sans artifice et sans honte, aux citoyens un autre chemin: libres à eux de vous suivre.
    En tout cas moi je vous suivrai!

    .

    Répondre
  28. Les personnes de l’IDL sont droites, honorables, et se battent à la loyale. En face, et c’est une évidence pour quiconque veut bien se renseigner sur n’importe quelle guerre civile du XXe, il n’y a que mensonges, trahisons, attaques par derrière et à 10 contre 1, et verdicts de peine capitale avant même un quelconque procès (Sotelo abattu directement dans la voiture de police qui devait l’amener au commissariat).
    Vous devriez comprendre que pour Rachid Temal, peu importe si ce qu’il dit est vrai ou faux, que c’est blessant ou pas. Du moment que ce qu’il raconte vous apporte des problèmes, l’objectif est atteint. Le fait qu’il porte un nom issu de l’immigration n’est pas anodin non plus, mal lui répondre ouvrirait une porte à des accusations d’un racisme supplémentaire. Il doit bien savoir lui-même qu’il ne sert que de caution pour un certain électorat.

    Lorsqu’il n’est plus possible de s’affronter loyalement et pacifiquement, on peut présumer que la stabilité ne sera garantie que par des moyens coercitifs, et inversément que seule la brutalité ou la faillite totale amèneront la main dirigeante à abandonner la partie.

    Dans tous les cas, bon courage.

    Répondre
  29. Le système est en train de se verrouiller complètement. Ils sont prêts à tout pour conserver le pouvoir, en disqualifiant tout mouvement contradictoire, d’abord par l’ironie (lire « La haine du monde » de Chantal Delsol), et maintenant, ils passent à la phase 2 : l’interdiction de la pensée dissidente en invoquant des prétextes moraux.
    Le mouvement des gilets jaunes est en train de se dissoudre, confisqué par l’extrême-gauche. La « normalisation » est en marche, comme en Pologne après le coup de force de Jaruzelski. D’ici quelques années, Internet sera probablement verrouillé (sauf pour les connaisseurs un peu débrouillards, mais ils ne seront jamais plus d’1% de la population). Le couvercle sera fixé de manière plus solide sur la marmite, ce qui n’empêchera pas la pression de continuer à grimper à l’intérieur.
    Monsieur Dupont-Aignan n’est malheureusement pas à la hauteur de la situation, mais je n’ai même pas envie de l’accabler, on a mieux à faire…
    Ce qui me contrarie, c’est que je crains qu’il ne soit plus possible, en utilisant le fonctionnement des institutions, d’espérer que la politique change un jour. Comme en URSS, le PC était incapable de se réformer, notre système à la dérive ne pense plus qu’à conserver le pouvoir à tout prix et est incapable de passer la main.
    D’où ma question : que peuvent faire les citoyens pour redonner le pouvoir au peuple sans que ça ne se termine dans un bain de sang ? Toute autre préoccupation est pour moi secondaire.
    C’est ici que je me souviens du mot de Saint Jean-Paul II aux Polonais « N’ayez pas peur ». J’en suis là dans mes réflexions, mais il faut avouer que je suis inquiet. Très inquiet.

    Répondre
  30. Un mal pour un bien.
    J’avais trouvé super qu’une personnalité libérale authentique s’investisse en politique. (le dernier parti libéral a fermé boutique en 2002 avec Madelin, et l’aventure “Liberté Chérie” a tourné court avec la crise financière de 2008)

    Il était inévitable que DLF retire son investiture à la suite de propos politiquement incorrect, qui plus est condamnables par la législation en vigueur, car diffusé sur un réseau social. Le “franc parler” est depuis longtemps réprimé par la loi, un parti politique ne peut transgresser la loi sans inconvénients.

    Il existe de bien meilleurs moyens de faire progresser la cause des libertés dans notre cher pays. A l’origine de notre servitude actuelle, il y a la guerre sociale. Elle a fait le jeu des politiciens, qui se servent de l’Etat contre le Peuple. Ces politiciens ont même noué une alliance étrangère : c’est pourquoi les migrations “onusiennes” (selon le droit de l’ONU, répercuté par la CEDH) sont admises, et l’Etat a abdiqué sa Souveraineté (donc aussi celle du Peuple) dans ce domaine.

    La guerre sociale française a fait perdre tous les producteurs de France (artisans, entrepreneurs, comme ouvriers et employés ou cadres) au profit des taxeurs-redistributeurs (généreux avec l’argent des autres)et de leurs clientèles prioritaires : 1er poste budgétaire, les communautés d’immigrés “humanitaires” (sans travail le plus souvent).

    Une fois identifiée la genèse du mal : la guerre sociale française, le remède apparait évident : nous avons besoin d’une paix sociale entre les classes sociales participant à la Production dans ce pays. Il est plus facile de réaliser cette accord au sein de la Société civile et par subsidiarité dans chaque terroir de France. C’est ici que l’Institut des Libertés pourrait avoir un rôle de catalyseur de la prise de conscience de nos concitoyens de leur propre état de “servitude républicaine”.

    Or l’expression politique de la Société civile locale, ce sont les collectivités locales et les élections municipales sont l’an prochain et les départementales l’année suivante. Pourquoi ne pas investir ces instances de pouvoir pour organiser la résistance du Peuple français face aux mauvais traitements que nous inflige l’Etat central ? Un insurrection de la Liberté à partir des municipalité ! (comme l’ont fait les américains en 1776 !)

    Tout mon soutien à Madame Gave, contre les attaques politiciennes de la Presse stipendiée.

    Répondre
    • Les propos en question ont été sortis d’un contexte de conversation; AUCUNS n’étaient condamnables dans le paragraphe prit en son entier.

  31. J’aime beaucoup votre père. Son rapprochement avec Dupont-A. et votre présence sur sa liste me donnait envie de voter pour elle. Dès lors que vous en êtes évincée par ce couard définitif qu’est D.-Aignan, je m’abstiendrai. On commence à en avoir plein le c… de ces petits bourgeois pleurnicheurs à droite ! Quand on va renverser la table, y aura du barouf.

    Répondre
  32. J’avais été surpris du soutien de Charles à NDA pour raison de “courage politique” lorsque DLF s’était alliée au FN.
    On voit maintenant jusqu’où va son courage politique.

    Répondre
  33. Je viens de lire les développements récents.
    C’est consternant.
    NDA n’aura pas ma voix.
    Bravo d’avoir tenté de faire bouger les choses.

    Répondre
    • Même réaction. Je croyais NDA courageux et les soutiens de Charles, Emmanuelle Gave et Stéphanie Gibaud me le rendaient sympathique. Après avoir vu NDA en chair, en os et en couardise, l’avoir entendu taper sur les musulmans (facile) et se taire sur certains intouchables comme un vulgaire national-sioniste, mon vote se portera sur Asselineau.

  34. Chère madame Gave
    Je suis bien navré de vous voir prise dans ces tourments et j’espère que vous n’êtes pas trop affectée.
    Le constat est pourtant simple : les constructivistes possèdent tous les leviers du pouvoir. Une différence ontologique entre vous et eux est qu’ils ne s’interdisent aucun moyen pour parvenir à leurs fins puisqu’elle sont nobles, alors que vous en libérale vous vous interdisez tout moyen dérogeant au sens de l’honneur et vous ne cherchez pas à modeler le monde.
    Bien amicalement

    Répondre
  35. Enfilez une solide armure de foi et de courage car je crains que ce ne soit que le début.

    Vous avez tout mon soutien.

    Répondre
  36. Chère madame
    ,on sent votre peine, votre douleur et on a beaucoup de peine pour vous.
    mais je vous avoue que j’avais été très étonné qu’un « vieux renard » comme votre père parte dans une pareille aventure….vous n’y aviez pas votre place. (Imaginez vous Raymond aaron candidat aux européennes?)
    quand à NDA, un enfant de 8 ans verrait qui il est….
    je n’ai pas pu lire votre texte jusqu’au bout : car vous en êtes réduite à vous justifier, ce que je trouve intolérable….
    vous êtes un3 femme courage je vous dis toute mon admiration

    Répondre
  37. Courage Madame,

    Je pense que l’ensemble des commentaires précédents témoignent de notre soutien et notre fidélité à IDL, et fourmillent de conseils judicieux. J’en ajouterai un autre : DISPARAISSEZ DE CES P…. DE RESEAUX SOCIAUX qui sont, moins qu’un ersatz de communication, une illusion de communication… mais en revanche une vraie machine à vous hacher menu.

    Par ailleurs, il n’y a pas longtemps, j’avais commenté un de vos articles, et j’exprimais ma surprise, teintée de déception, d’avoir appris que votre père et vous aviez rejoint NDA, que j’ai tendance à considérer comme un “tocard” (pour son manque de hauteur de vue et de charisme, et non pas en raison du fait qu’il ait appelé à voter pour MLP). J’avoue être peiné de ce qui vous arrive, mais ne pas être vraiment surpris par le personnage. Un dernier conseil pour la route : aller déjeuner avec Jean-Frédéric Poisson, une autre envergure que NDA… sinon, (re)lisez la Longue Route de Bernard Moitessier, prenez des cours aux Glénans, achetez-vous un voilier et partez faire le tour du monde… “Vue d’un atoll, elle est plutôt belle la vie !”

    Avec tous les encouragements d’un exilé au soleil du Pacifique Sud qui a décidé de partir et de ne plus revenir.

    Répondre
  38. Madame,

    Recevez par ce court message l’expression de mon profond respect.

    Vous êtes une personne brillante, honnête et droite ; dans nos sociétés occidentales, ces attaques en antisémitisme (et al.) deviennent récurrentes de la part des médiocres envers les plus talentueux !

    D’où viendra notre salut…

    Répondre
  39. Je n’étais pas pour Dupont Aignan mais votre présence sur sa liste et celle de votre père m’avaient décidé. Je reviens à ma ma première impression, le président de debout la France n’est pas à la hauteur il est comme les autres, à genoux devant la stasi de la pensée unique.
    Tout notre soutien.

    Répondre
  40. Bonsoir,
    Comme tous les lecteurs de l’idl je déplore cet acharnement crasseux de la bienpensance et la déloyauté de nda. Ils en veulent à sa vision de l’Europe, sa conception de la famille, ses positions sur la Gpa. Je m’interroge sur le silence des ex colistiers en l’occurrence celui de JF Poisson. Je remarque également que son compte Twitter est bloqué et qu’il est impossible de lui envoyer des messages de soutien privés.
    La France est entrain de basculer dans un autoritarisme qui va déboucher sur des réactions encore plus violentes du peuple.
    Comme le dit ton père:  « nous sommes entrés dans des temps révolutionnaires ».
    Beaucoup de courage à toi!
    Philippe

    Répondre
  41. Le Dupont de Schrodinger

    Répondre
    • Dans un courrier adressé au Président Emmanuel Macron j’évoquais la possibilité “d’un attentat de Schrodinger”.. dans une affaire qui m’occupe avec lui et cela était peut-être la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une telle hypothèse fut posée face à une phénoménologie d’origine et de nature inconnue.

      Le Député Nicolas Dupont-Aignan est l’un des rares Députés que j’ai sollicité pour partager certaines informations de cette affaire, autant pour me protéger que pour le protéger lui puisqu’une information de source inconnue semblait supposer l’existence d’une menace criminelle sur sa personne.

      Je citais aussi l’Institut des Libertés à l’Exécutif pour illustrer en d’autres causes certains arguments.

      J’ai demandé au Parlement Français l’étude de faisabilité d’une commission d’enquête Parlementaire sur les tenants et aboutissants de l’affaire dite “affaire UMMO” à l’égard de laquelle “les apparences sont trompeuses”..

      Vos quatre mots ainsi publiés causent ainsi pour moi une coïncidence stupéfiante.

      Qu’est-ce qui vous inspirait ces termes ?

      Je ne sais donc pas du tout où nous allons avec tout cela, mais au observateurs de grâce, n’appelez pas Philippe Guillemant, il a compris l’essentiel mais il n’est pas un vrai professionnel.

  42. Ce matin je n’en crois pas mes oreilles RTL parle de la famille GAVE. Evidemment pour parler de racisme et d’antisémitisme. Dupont Aignan aurait dit à Emmanuelle Gave de partir. C’est plus fort que lui avec les gens biens. J’espère que Charles Gave ne donnera pas un rotin de sa poche à ce monsieur pour sa campagne. Triste de voir E. GAVE se coucher devant le commissaire politique du “Quotidien” qui lui fait la morale. Elle aurait dû lui flanquer une claque dans la gueule. Orsenna a vomit des torents d’injures (fabricants de barbarie) dans une autre émission. La République est une dictature aux abois qui n’en a plus pour longtemps, trop occupée à chasser les antisémites et les racistes. Le problème qui se pose c’est pour qui voter ? S’abstenir est elle la solution ?

    Répondre
  43. Être accusé d’antisémitisme de nos jours c’est être accusé d’apostasie. Ce n’est pas une simple accusation, c’est tout à la fois une accusation, un jugement et une condamnation sans appel.

    Répondre
    • C’est être accusé d’apostasie… quand on est chrétien !
      Je n’entends pas grand monde critiquer l’antisémitisme virulent de beaucoup de musulmans.

  44. J’ai regardé avec effarement le reportage vous concernant de l’émission “Quotidien” sur TMC hier soir.

    Entre le moment ou ils coupent des extraits ou votre père s’exprime pour le faire passer pour un sexiste misogyne ou autre… Bref. C’est leur marque de fabrique de chercher la petite bête mais je ne pensais pas qu^’ils allaienet faire la même chose qu’ils ont dénoncé il y a une semaine lorsque l’extrème droite a récupérer un de leur extrait pour faire dire à l’invité du jour des insultes envers les blancs etc… Sortit de son contexte !

    Déplorable… Surtout qu’ils n’ont pas parlé des idées que vous défendez ça serait trop beau…

    Tout ça pour dire que je vous soutient à 100%.

    Répondre
  45. Pour nous faire oublier les murs de notre prison, les gardiens de la prison nous divisent.
    Ainsi, les gardiens de la prison disparaissent, les murs de la prison disparaissent.
    Ils ont inventé la droite, la gauche, l’extrême-droite et l’extrême-gauche.
    Nous ne sommes plus des prisonniers de la même prison, de la même barque qui prend l’eau.
    Nous devenons des combattants contre les autres prisonniers, ceux de droite, de gauche, d’extrême-droite, d’extrême-gauche.

    Comme cette division marche à merveille, ils ont ensuite inventé la boîte à images, la machine à bourrer les crânes.
    Cette boîte à images nous montre une fausse réalité avec de méchants ennemis partout qu’il faut combattre (police).
    Nous oublions à nouveau les gardiens de la prison et nous jetons donc nos armes sur ces nouveaux ennemis que le pouvoir a créé.
    Les fumeurs, les musulmans, les homos, les hommes, les conducteurs, les chômeurs, les anarchistes, les microbes.
    Nous continuons la lutte contre les fachos, les racistes, les viandards, les catholiques, les musulmans, les juifs.
    Ceux qui vivent avec nous dans la même prison, et subissent la même loi : asservissement, pauvreté, taxation, maladie, violence et dépression.

    Alors, pour parachever la propagande de la boîte à image, les gardiens de prisons détruisent ensuite les bistrots par les lois anti-fumeurs.
    En ne se rencontrant plus, les humains se mettent à craindre chacun des autres prisonniers de la prison de la mafia bancaire.
    La confiance devint impossible, seul le repli chez soi, dans la petite prison personnelle devient vivable.

    Puis soudain, la réalité de la prison apparaît aux humains. La lumière surgit.
    Les gilets jaunes constatent que la réalité de leur frigidaire est différente de la réalité affichée dans la boîte à image.
    Travailler sans pouvoir manger n’est peut-être pas très démocratique…
    Les prisonniers se levèrent contre les gardiens de la prison qui vidaient leur frigidaire.

    Alors, les prisonniers se rassemblèrent sur les ronds points.
    Il se remirent à discuter avec les autres prisonniers.
    Ils recréèrent des bistrots en plein air.
    Et les autres prisonniers ne parlaient pas comme dans la boîte à image.
    Il y avait des racistes, des catholiques, des fumeurs, des drogués, des gros, des moches, des sans dents, des vieux, des jeunes, des bourgeois, des écolos, des homos, des communistes.
    En dehors de leurs différences, de leurs parcours différents, ils étaient tous d’accord sur le fait que cette société ressemblait à une prison à ciel ouvert.

    Aussi, ils détruisirent toutes les boîte à pensée unique, les machines à bourrer le crâne et ils refirent une société plein de diversité, de joie et de travail…

    http://www.julienroux.com/information/ComprendreLaSecondeGuerreMondiale.pdf

    Répondre
  46. Lorsqu’on veut affaiblir ou éliminer des adversaires politiques, l’antisémitisme est un bon candidat, et peu importe la réalité des faits.
    Il est probable que les européistes ont vu d’un mauvais oeil l’arrivée d’une vraie libérale dans le champ politique. Car l’étatisme à la française comme le fédéralisme européen non démocratique ont un seul ennemi: la liberté.
    Je regrette profondément la lâcheté de NDA. Je pense de plus en plus que lorsque le politiquement correct attaque, il ne faut pas entrer dans son jeu ni dans ses éléments de langage. Fillon en avait dejà fait l’expérience…

    Répondre
    • Avec le recul, je pense qu’après votre interview au Monde, “on” avait décidé de vous éliminer, exactement comme Fillon après certaines déclarations. Le reste n’est que prétexte. Tout en affaiblissant une liste souverainiste qui, grâce à vous aussi, pouvait monter.
      NDA a choisi le déshonneur pour ne pas avoir la guerre, et il est bien possible qu’il ait les deux.
      Reste qu’à l’heure d’internet, où de plus en plus de gens sont informés sur le mondialisme destructeur des nations, dont l’UE est un laboratoire, “ceux qui nous gouvernent” vont réduire de plus en plus nos libertés. Aujourd’hui vous en faites les frais, d’autres vous ont précédée, et bien d’autres suivront. Tout est lié: ce sont les mêmes qui restreignent la liberté économique des GJ et qui vont piétiner toutes nos libertés, en commençant par la liberté d’expression sans laquelle il n’y a pas de démocratie. Si les Français en étaient conscients, si la plupart n’étaient pas encore anesthésiés par la propagande, ils enfileraient tous un gilet jaune.

    • Je réponds en fait à #Huger;
      tout à fait en accord avec vous; j’avais aussi mis des espoirs en NDA mais je n’étais pas béat; j’avais d’ailleurs répondu au billet de Charles Gave lorsqu’il s’est déclaré pour NDA et exprimé (pas qu’un peu!) mon scepticisme; on y est!
      j’avais entre autre exprimé dans cette réponse mon interrogation quant au “libéralisme” de monsieur NDA, lui l’étatiste, comme un certain Asselineau, et qui pourtant tous deux sont plutôt du côté du vrai libéralise et de la sortie de l’€;
      mais je pense qu’on attendra encore un peu!

  47. Faites votre propre liste aux Européennes !

    Répondre
    • Engloutir plusieurs millions d’euros pour peser 0,1% des suffrages exprimes ?

      Autant financer Jean Lassalle et des Gilets Jaunes.

    • Et comment continuer à diviser la droite…

  48. A la vue des nombreux commentaires je ne peux que qu’apporter ma modeste contribution;
    – il ne sert à rien en effet de se lamenter, il faut à chaque fois que l’occasion se présente leur rentrer dans le lard face à leurs contradictions et mensonges; la meilleure défense est l’attaque disait je ne sais quel général; Zemmour pratique cela et ça ne lui réussit pas si mal;
    – j’ai également des doutes sur la force de caractère de M. Dupont-Aignan; il est trop honnête pour se conduire comme Macron, c-à-d dire une chose et faire le contraire une fois élu; je doute qu’il sortira de l’€ une fois élu; j’écoute aussi un économiste (Saint-Etienne?), professeur au CNAM et proche des LR, qui il y a peu disait qu’il fallait à tout prix sortir de l’€ mais qui maintenant “modère” ses propos en disant qu’il suffirait peut-être de réformer l’Europe; même Mme Le Pen change de discours mais elle a des excuses, elle ne comprend pas ce dont il est question!

    Répondre
  49. Bonjour Madame,

    Vous avez tout mon soutien. J’ai appris votre mise à l’écart avec stupeur et colère. Quelle lâcheté de la part de Monsieur Dupont-Aignan ! Et quel gâchis !

    Répondre
    • Je conseillerai à Monsieur Dupont-Aignan la lecture de Philippe Muray…

  50. J’ai regardé avec effarement le reportage vous concernant de l’émission “Quotidien” sur TMC hier soir.

    Entre le moment ou ils coupent des extraits ou votre père s’exprime pour le faire passer pour un sexiste misogyne ou autre… Bref. C’est leur marque de fabrique de chercher la petite bête mais je ne pensais pas qu^’ils allaienet faire la même chose qu’ils ont dénoncé il y a une semaine lorsque l’extrème droite a récupérer un de leur extrait pour faire dire à l’invité du jour des insultes envers les blancs etc… Sortit de son contexte !

    Déplorable… Surtout qu’ils n’ont pas parlé des idées que vous défendez ça serait trop beau…

    Tout ça pour dire que je vous soutient à 100%

    Répondre
  51. Bonjour.
    Évidemment je vous soutien sur ce coup là, même et surtout parce que je ne suis pas toujours d’accord avec vos analyses ou positions, à vous et votre papa.
    Il me semble qu’il est quand même bon de se poser des questions sur cette société des médias. Je pense pour ma part que la seule bonne chose qui pourrait être décidée se serait de repenser la régulation des entreprises médiatiques et de presse. Les textes régissants cela date du 19 ème siècle, or les médias ont sérieusement évolués, et leur pouvoir de malfaisance décuplé. Si des sanctions très très lourdes, telle que la suppression des autorisations ou des subventions, ou l’interdiction d’émettre temporaire ne sont intégrées dans le droit, les entreprises de dénonciations de nos pensées fascistes comme celle dont vous et d’autres sont victimes continueront.
    Il va bien falloir retrouver la liberté fondamentale de penser et dire son opinion sur tous sujets sans être pénalisé par des tribunaux médiatiques détenu par une oligarchie ignoble.
    Il faut réaffirmer les droits et devoirs des organes de presses, mais rappeler que les droits de l’individu et la liberté d’opinion sont au dessus du droit d’information.
    La liberté n’est pas découpable, mais la liberté d’informer ne peux devenir la liberté de salir et de manipuler. Cela ne sera possible qu’avec un CSA et les tribunaux nettoyés de leur socle socialo-progressiste totalitaire.

    Répondre
    • Au lieu de sanctionner avec la suppression des subventions, ne serait-il pas beaucoup plus simple d’arrêter complètement toute subvention, directe ou indirecte, à n’importe quel organe média ? Et par la même occasion fermer les services publics de (des)information ?
      A l’occasion, revoir les avantages fiscaux des journalistes.
      Comme ça, plus d’intérêt direct à faire plaisir au pouvoir et une meilleure liberté d’exprimer son vrai point de vue.

    • Oh oui,

    • Pourquoi pas les chèques de médias ? Comme il y a les vouchers pour l’école.. aux USA et dans d’autres pays..

  52. le vrai personnage que nous attendons n’est pas encore apparu en politique, vous serez une des héros de la route que nous attendons.
    Faites vous les dents, ça pourra servir notre pays..
    Amicalement

    Répondre
  53. De tout coeur avec vous, je suis dégouté ( mais pas surpris) de la bassesse et de la stupidités des attaques à votre encontre.

    Bien Cordialement

    Répondre
  54. Bonjour, faisant partie de vos lecteurs, je me permets un message d’encouragement.
    Tenez bon, il faut des gens comme vous qui se lancent en politique pour faire changer les choses.
    Pour votre traitement médiatique, j’y vois des ressemblances à ce que subissent messieurs Berruyer et Sapir.
    Eux non plus ne se laissent pas museler et continuent de défendre leur liberté.
    Concernant votre choix politique, je vous aurai plus vu au côté de monsieur Asselineau (qui hélas n’a pas de couverture médiatique et donc pas beaucoup d’électeurs).
    Bien à vous,
    M.

    Répondre
  55. Vous avez tout mon soutien, Madame Gave. Courage.

    Si je puis me permettre, en politique, tout est dans la communication, dans la persuasion. La logique et la raison, les deux méthodes que vous avez employé sont totalement vaines.

    Je m’explique, j’ai suivi avec un très très grand intérêt les analyses de Scott Adams (Dilbert) durant la campagne de M. Trump. Il avait d’ailleurs dès août 2015 (plus d’un an avant) prédit sa victoire. Il avait dès le début classé les méthodes de communication, des plus persuasives aux plus inutiles. Cela donnait l’ordre suivant :
    l’identité >> l’analogie >> la raison (logique) >> la définition (sens des mots).

    C’est pour cela que vous battre sur la logique et la raison sont vains.

    Et c’est aussi pour cela que nous, libéraux, ne pourrons jamais arriver à quoi que ce soit en France en continuant à vouloir re-définir le terme libéral dans le sens auquel nous l’entendons auprès des français. Pour parvenir à quoi que ce soit, il faut trouver un nouveau mot, une nouvelle identité. L’identité libérale est haïe, et donc morte en France. Je le déplore, mais c’est un fait.

    La seule idée d’identité intéressante que j’ai pu imaginer tourne autour du concept de la lumière, des Lumières. Pas encore utilisé (à ma connaissance), agréable à tous (qui aime l’obscurité de la nuit ?), avec en plus une facilité pour classer ses opposants dans l’obscurité (~antisme), l’ombre.

    Répondre
    • @ Karizic : vous avez 1000 fois raison d’évoquer cet aspect des relations et de la communication : “Cela donnait l’ordre suivant :
      l’identité >> l’analogie >> la raison (logique) >> la définition (sens des mots).

      C’est pour cela que vous battre sur la logique et la raison sont vains.”

      Le 4.0 devait logiquement contribuer à bâtir une société civile de citoyens éclairés libres et indépendants.

      C’est exactement le contraire qui s’écrit sous nos yeux : zéro réflexion, que du copier-coller, de l’inversion des termes, de la mauvaise-foi, zéro pensée, mais au contraire le règne de la consommation et du divertissement.

      L’objet n’est plus de comprendre, mais de clouer le bec du voisin en 1 tweet…

      Il est permis d’être très inquiet pour la suite de l’évolution de la société civile.

      On est clairement dans une fabrique de débiles profonds !

      Emmanuelle GAVE peut malheureusement à ce stade déclarer Facebook et Twitter m’ont tuer…

    • Pour la lumière c’est trop tard car en 1981 nous sommes passés de l’ombre à la lumière dixit Jack Lang.

  56. Monsieur Yves COCHET, ancien ministre et député, “propose des mesures pour « faire moins d’enfants » et « mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes » ” ainsi que cela figure dans un article de Ouest France relatant un entretien relaté dans l’Obs…
    Monsieur MACRON veut un texte explicite pour condamner l’antisionisme suite aux dernières agressions antisémites… Il devrait se poser la question aussi pour l’ “antifrancisme” et la francophobie qui sévissent en toute impunité… Ces propos sont honteux.

    Répondre
    • @ Philippe Le Bel : tout est dit. Bravo !

      Il est certain que le caucasien doive disparaître pour lui apprendre à avoir osé jadis institutionnaliser le colonialisme sur des populations qui pratiquaient l’esclavage…

  57. 19 fev : Européennes : Dupont-Aignan se dit financièrement «dans la merde».

    21 fev : Nicolas Dupont-Aignan écarte une candidate quelques minutes seulement après la diffusion de propos controversés par Quotidien.

    Pour une fois que des libéraux intelligents rentraient en politique, grosse déception.

    j’attends votre réaction avec impatience. Soutiens de mon coté.

    Répondre
  58. J’essaie, à la mesure de mes faibles moyens, de rameuter des soutiens en faisant le tour des blogs.

    C’est peu, mais en multipliant les initiatives, ça peut faire bouger les choses.

    Répondre
  59. J’avais bien des doutes lorsque votre père a annoncé son rapprochement de DLF.
    Ces doutes sont malheureusmeent tout à fait confirmés aujourd’hui où NDA vient de baisser son pantalon de façon minable.
    Soyez assurée de deux choses:
    1. vous avez tout mon soutien
    2. je ne voterai jamais pour cette liste de poltrons

    Répondre
    • Idem

    • Je pense que c’est ce qui est cherché que l’on ne vote pas pour cette liste.
      Mais s’ils comptent qu’on rallie pour autant les européistes, ils se font des illusions.

    • Lisez mon point de vue plus haut.
      Sinon, voter pour qui d’autres
      – LR? Aussi europeistes que Macron et encore plus soumis au système
      – RN, LP? Ultra étatiste
      – Asselineau? Étatiste et froussard sur les sujets d’identité?
      On peut être en complet désaccord avec une stratégie mais sérieusement aujourd’hui malgré cette affaire, les Amoureux de la France sont les plus crédibles

    • @Haart

      1ere video que je regarde de NDA: il faut un prix minimum sur le lait ! (bienvenue en URSS)

      2eme video: il faut en finir avec les paradis fiscaux ! (c’est qui qui vole qui ? l’état représente 57% du pib.(Trump a reduit les impots de 35% a 21%)

      Faut arrêter DNA est un pur communiste, j’habite en Chine, et l’état Chinois qui est soit disant communiste preleve moins d’impôts qu’en France, faut arrêter de déconner.

    • Vous ne répondez pas Marc. Qui d’autres?

  60. Madame,

    Soutien total,

    Merci pour votre site et ses contributions

    Ne vous justifez pas vous aurez toujours tord, faites comme Trump renvoyer les dans leurs contradictions

    Cela doit etre dur à avaler mais je suis sure que vous etes assez forte, nous avons besoin de vous

    amicalement
    PS j’ai écrit à DLF tout le bien que je pensai de leur courage alors qu’il y a une vrai fenêtre avec les gilets jaunes et surtout que les européennes c’est le plus facile!

    Répondre
  61. Beaucoup de voix s’étaient élevées à l’époque pour pointer le manque d’atomes crochus entre des libéraux revendiqués, et un parti comme DLF, et ses représentants.
    Aucune surprise.

    Par ailleurs, il ne fallait pas être naïf, la politique est un milieu terriblement dur, impitoyable.
    Et en politique, vos ennemis ne sont pas vos adversaires, ils sont dans le parti (comme le montre l’affaire Fillon, qui est, quoiqu’elle en dise, partie de révélations d’une élue LR).
    Comme disait l’autre, “mon Dieu gardez moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge”.
    Dans un parti, il y a une hiérarchie très forte, et il est mal vu qu’un “bleu” débarque sans prévenir et accède à une position éligible en grillant ceux qui “font la queue” depuis longtemps. Fut-il un généreux donateur.
    Si vous devez chercher des responsables, ils sont en interne.

    La question est désormais pour CG : “dois-je continuer de financer le parti ?” …

    Répondre
    • Camino78,
      Désolé de vous le dire mais à mon avis, vous visez complètement à côté. Je vais vous l’expliquer.
      Déjà, la ligne libérale existe bien à DLF donc sous entendre que ça serait à cause de ça, c’est bancal.

      Pour l’histoire des places, Emmanuelle serait un homme ou on serait au RN ou LR, j’aurais pu entendre cet argument (et encore…) mais là non. Il y a que très peu de femmes aujourd’hui à DLF qui ferait l’affaire. Les places sont plutôt libres contrairement aux hommes. A votre avis, pourquoi Emmanuelle Gave inconnue jusque là a eu la 4eme place? Et non la 6 ou 8ème place!!!
      Ce sont des allégations gratuites et sans preuves. Vous faites une journalite aiguë 😉

    • @Haart, point de vue intéressant sur le manque de femme en politique, ce qui leur ouvre assez rapidement des postes (idem dans les conseils d’administration, d’ailleurs).
      Cela dit, je vois une autre raison qui a permis d’avoir aussi rapidement une place élevée dans la liste. Une raison plus sonnante et trébuchante !
      Il sera intéressant de voir si le financement suit son cours avec l’éjection d’EG.

    • Et alors?

      le fait de financer ce en quoi l’on croit fait ipso facto de la personne une incompétente?

  62. La faiblesse de caractère de Monsieur Dupont-Aignan est une mauvaise surprise.

    Répondre
  63. Emmanuelle, soyons direct, vous m’épatez. Maintenant, quel combat voulez vous mener ? celui des derniers chevaliers qui disparurent plutôt que de reconnaître que l’ennemi avait abandonné l’esprit de la chevalerie ? Il y aurait une illusion à croire que le cadre légal dans lequel se ferait l’accession au pouvoir nous protège. Non, les autres concurrents ne respectent pas les règles du jeu. On ne fait jamais taire un socialiste par le raisonnement. On le fait taire par la crainte. Celle qui le prend quand il découvre que sa supercherie va être découverte. Prenez une approche pragmatique : où est la faiblesse de l’adversaire ? servez vous en pour lui faire mordre la poussière. Où est votre faiblesse à leurs yeux ? Leur stratégie est de l’utiliser et de vous épuiser à répondre à leurs attaques. A vous d’attaquer. Il faudrait qu’une armée de petites mains bien renseignées vous fournissent les infos sur vos adversaires ; vous les dégommeriez en vous servant de leurs propres armes.
    Nous pardonnons de grand cœur à tous les meneurs d’avoir parfois eu du sang sur les mains, parce qu’au moins ils avaient des mains. Dans votre lettre, il manque sans doute ce paragraphe : qu’attendez nous de vous ? Comment pouvons nous vous aider ? Ce combat n’est pas que le vôtre mais aussi le nôtre.

    Répondre
  64. Ayant ete victime il y a deux ans, certes a beaucoup plus petite echelle, d’une mise a mort similaire a la votre cette semaine, j’ai le plaisir de vous apporter le baume au coeur suivant:
    1: les journalistes sont, en regle generale, de dangereux pyromanes qui jouissent de l’effet de meute et adorent la chair humaine brulee
    2: vous en apprenez sur beaucoup de personnes en quelques jours, ce qui sera tres utile pour toute votre carriere politique
    3: vous decouvrez que vous avez plus d’amis que vous ne le pensiez, grace aux temoignagnes de soutien que vous recevez
    4: apres quelques semaines, vos convictions sont decuplees.

    Répondre
  65. Il faut vous y faire, le socialisme repose sur le mensonge, ne vous fatiguez pas à en appeler à leur honnêteté.
    Quiconque en dévie est un déplorable-fasciste-raciste-homophobe-antisémite-islamophobe.
    La réalité est que les socialistes sont “logophobes”, et projettent leur propre haine et leur propre irrationalité sur les autres.
    Nous sommes tous logés à la même enseigne.
    Vous êtes simplement plus exposée parce que plus courageuse.

    Répondre
  66. Courage Madame, nous sommes avec vous.
    Quand vos adversaires (ennemis, devrais-je dire) en sont réduits à ce genre de déjections verbales, c’est qu’ils n’ont plus d’arguments.
    La bassesse a toujours été fréquente en politique, mais là, vous avez affaire à des brutes aux aspirations totalitaires. C’est aux moyens qu’ils s’autorisent qu’on les reconnait. Si vous aviez des doutes sur le bien-fondé de votre combat, ils sont levés, il faut arrêter ces gens-là. Vous le pouvez, et ils le savent.

    Répondre
  67. J’attends les suites judiciaires.
    Dans un pays abominable, un de ses ingénieurs m’a sorti un jour très discrètement la formule suivante: “socialism is a serious desease”. Elle m’est restée en tête et j’ai constaté que ces gens font tout pour eux et vendrait leur pays pour être réélu! Et ils le font.
    La politique est un combat hélas sans règle.
    Je vous souhaite de gagner ce procès.

    Répondre
  68. Que tout cela est désolant !

    Nous nous disons laïques, nous sommes plus religieux que jamais et dans le mauvais sens du terme.

    L’accusation en antisémitisme ou en négationnisme est rien moins qu’une accusation en apostasie.

    Ceux qui se croient tout permis au nom de la défense des victimes se comportent à leur tour en bourreaux.

    J’ai écrit ça hier que j’ai envoyé en commentaire du billet précédent:

    “Du déicide au génocide

    « C’est un même écoulement depuis l’origine » dit Hélène Berr dans son journal.
    « La Shoah, Golgotha du monde moderne » selon la formule de Jean-Paul II.
    Ayant crucifié Jésus, ils firent de lui un dieu, persécutèrent en son nom, traitèrent de déicides ceux qui s’opposaient à son culte.
    Ayant exterminé le peuple juif, ils font de lui un peuple-dieu, persécutent en son nom, accusent de génocide ou de crime contre l’humanité la violence d’en-face, assimilent à la peste ceux qui refusent son culte.
    La marche contre l’antisémitisme du 19 févier est un rituel néo-religieux participant à la nouvelle liturgie. Je n’y suis pas allé.
    Le shohisme après le christianisme, mais où est passé l’amour du prochain qu’enseignent pourtant la Torah autant que l’Evangile ?
    Sortons de ce perpétuel recommencement.”

    Répondre
  69. Les minables vous attaquent car :
    ils veulent masquer leurs propres turpitudes, notamment la gauche qui a complaisamment laissé se développer l’antisémitisme musulman
    ils n’ont absolument rien à proposer et ne savent que salir
    le débat politique ne se fait plus qu’à coup d’anathème et amalgame (et malheureusement NDA tombe souvent dans ce travers
    L’immense majorité des média est incapable de présenter ou même de comprendre une opinion nuancée.

    Bon courage ; vous avez toute ma sympathie.

    Répondre
  70. De tout cœur avec vous. N’oubliez pas que la politique n’est pas un goûter d’anniversaire. Et surtout que la haine se retrouve surtout chez les gauchistes, personnes forcément immaculées puisqu’elles œuvrent pour le Bien.

    Répondre
  71. Chère Emmanuelle

    Bienvenue en politique

    Considérez cela comme votre bapteme du feu.

    La consolation étant que si les attaques commencent si tot et sont si brutales c’est que vous leur faites peur.

    Continuez le combat, ne vous démontez pas, appliquez leur la loi du talion, c’est la seule chose qu’ils comprennent

    http://tinyurl.com/y2b3q5ms Pour vous protéger 🙂

    Répondre
  72. Vous avez tout mon soutien Mme Gave. Il n’y a qu’un socialiste pour dire des imbecilites et calomnies pareilles. La seule chose positive qu’on puisse tirer du quinquennat Hollande c’est le fait qu’il ait détruit son parti. Malheureusement il en reste encore des excréments…

    NDA a été à la hauteur et a fait preuve de courage comme il l’a déjà fait régulièrement, quand il a défendu votre famille.

    Mes amitiés

    Raphaël

    Répondre
  73. vous devriez regarder C a vous sur la 5 en replay hier soir 19 fevrier … demander un droit de réponse et peut etre poursuivre…
    bon courage

    Répondre
  74. Homme sans ennemis,homme sans valeur.

    Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. 35Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère

    Malheur à moi, ma mère, de ce que tu m’as fait naître Homme de dispute et de querelle pour tout le pays! Je n’emprunte ni ne prête, Et cependant tous me maudissent.

    Quand l’avoine se fait rare,les chevaux se battent…

    Répondre
  75. Coups bas, absence de morale et mauvaise foi… Madame Gave, peut-être faut-il déposer plainte pour diffamation et divagation.?

    Répondre
  76. Madame,
    Je suis profondément choqué de ce qui vous arrive, et vous soupçonner d’antisémitisme est aussi imbécile que répugnant. Tout, dans votre histoire, familiale ou personnelle, récuse un quelconque antisémitisme.
    Ceux qui vous accusent de pareilles pensées instrumentalisent ce fléau alors qu’eux même le sont sous couvert d’antisionisme. Ce qui vous arrive est une basse manoeuvre dont le but est de vous tuer politiquement et d’attiser la haine contre les Juifs. Maintenant que vous êtes entrée en politique par amour de la France, voilà que les chiens se déchainent.
    Peut-être devriez-vous contacter des journalistes tels que Elisabeth Levy, Bruno Raisky, Clément Weil Reynal, ou des intellectuels tels que Finkelkraut, Zemmour, ou Elisabeth Badinter. Car il est hors de question que vous restiez seule face à la meute.
    Avec vous!

    Répondre
  77. Je n’ai certes pas la science infuse ni même de l’expérience dans ce domaine. mais je pense que vous ne devriez pas répondre ainsi. je n’ose mème pas imaginer combien ça doit faire mal. Mais c’est tellement con ces attaques qu’il faut y répondre comme tel.

    Répondre
  78. 1er coup, 1 ère blessure! y’en a qui abandonne et y’en a qui continue. Ce sont ces derniers qui feront bien évidemment leur carapace (Lapalice).

    Reste a savoir si NDA peut continuer à faire confiance à une candidate en 4 ème position qui tient de tels propos (ou plutôt à qui l’on fait tenir de tels propos).
    Le coup fatal pourrait être porté par le chef…
    Pour nous lecteurs assidus et ponctuels (surtout le lundi matin), nous souhaiterions que les démêlés politiques ne viennent pas encombrer l’espace merveilleux de ce forum dans lequel, chacun d’entre nous puise les rudiments nous permettant de comprendre ce monde complexe.

    l

    Répondre
  79. Mon témoignage ne vaudra pas plus que peau de prépuce mais je me souviens fort bien de votre soutien à l’interdiction des spectacle de l’humoriste Dieudonné, position que je déplorais fort d’ailleurs, ayant été témoin desdites prestations. Vous m’aviez d’ailleurs assez vertement reproché plusieurs commentaires.

    Là, on ne peut pas être d’accord sur tout et avec tout le monde.

    Votre père adore Milton Friedman et n’a pas été tendre dans son dernier papier avec Georges Soros, simple question de personne, leur identité juive étant parfaitement indifférente.

    Répondre
  80. Chère Emmannuelle,

    Je tenais à vous féliciter pour votre nomination à votre poste d’opposante en cheffe du pouvoir établi. Le point Godwin a été atteint très rapidement pour vous. Cela veut dire que votre voix ainsi que celle de votre illustre père portent très fort et très loin.
    Comme disait Mitterrand, la politique s’apprend sur le tas, même si c’est un tas de boue.
    Prenez exemple sur Donald Trump qui rend coup pour coup. Il est maintenant à 52% de taux d’approbation.

    Répondre
  81. Pardonnez-moi si je suis un peu rude car je n’ai pas de mauvaises intentions mais, s’engager en politique et s’étonner de se faire traiter d’antisémite, c’est un peu comme se rendre sur un ring de boxe et se prendre un crochet du droit en pleine face. C’est l’argument le plus facile, le plus efficace et le plus utilisé pour discréditer quelqu’un. Vous n’avez pas tenu votre garde et c’est là votre faute. Quand on connait le coup de l’adversaire on s’y prépare.

    Vous et votre père vous êtes positionnés, à très juste titre, contre l’euro qui est une abomination et contre ce que vous appelez les “hommes de Davos”. Vous dérangez de nombreux acteurs du pouvoir, dont les journalistes ne sont que les sous-fifres. Croyiez-vous sincèrement qu’ils vont vous laisser vous exprimer librement et se battre à la loyale avec vous?

    Ne vous inquiétez pas, vous serez également bientôt traités d’homophobes, de racistes et de misogynes rétrogrades. Non pas que vous l’êtes, bien sur que non, mais ce sont les calomnies qui tombent systématiquement sur quiconque critique le système en place.

    Répondre
  82. Je regrette que C.GAVE n’ai pas construit une fortune en milliards pour s’offrir une chaine de télévision, le théâtre des pervers aurait trouvé un adversaire puissant..
    Merci d’exister et de tout faire pour gagner toutes les épreuves.

    Répondre
  83. Écoutez. Vous êtes belle intelligente et vous avez du coeur. Et comme si ce n’était pas suffisant vous pensez droit. C’est trop. Courage. Nous sommes nombreux à suivre avec beaucoup d’attention vos propos et ceux de votre père. Tout ce que vous mettez en place depuis déjà je crois 6 ans est très important. N’oubliez pas les chiens aboient mais la caravane passe.

    Répondre
  84. Bonsoir Madame,

    Au risque de rompre l’unanimisme des commentaires, je voudrais faire quelques observations et poser quelques questions :
    – sur la théorie du grand remplacement : un article de Charles Gave du 4 septembre 2017 intitulé “La peste blanche” fait l’hypothèse que la population “d’origine musulmane” pourrait devenir majoritaire d’ici trente à quarante ans en France et donc que la population “de souche” pourrait devenir minoritaire. Question naïve : quelles différences avec le discours de Renaud Camus ?
    – sur le rapprochement avec Nicolas Dupont-Aignan : il est énarque, haut fonctionnaire, politicien professionnel et étatiste, bref tout ce que vous dénoncez presque chaque semaine. Il a un historique de déclarations qui reprennent la thématique du grand remplacement (cf. les propos sur l’arabisation de la France)
    – vous avez rendu hommage sur ce site à des figures de l’extrême droite comme Yvan Blot et Jean-Yves Le Gallou
    – Charles Gave publie un billet polémique sur Georges Soros, exercice de style qui est un marqueur de la blogosphère d’extrême-droite pro-russe tant en Europe qu’aux États-Unis.

    Bref autant je vous concède que les allusions à un antisémitisme supposé ne sont pas crédibles, autant je ne suis pas surpris que l’on vous attaque sur la question d’un positionnement qui vire de fait à l’extrême-droite.

    Pour finir, je dois dire ma déception : je suis un libéral de longue date (j’ai découvert Hayek grâce à Philippe Nemo il y a 25 ans), je lis Charles Gave depuis que je l’ai découvert il y a plus de 10 ans, avant même la création de l’Institut des Libertés, et je n’ai plus d’arguments face à mes amis qui me disent que les libéraux-conservateurs finissent inévitablement à l’extrême-droite.

    Bien cordialement.

    Répondre
    • Ce serait plus grave si libéral-conservateur vous finissiez à l’extrême gauche?
      De plus il me semble que vous déplacez votre problème sur Mme Gave, alors que c’est à vous de gérer vos relations gauchistes? Vous êtes libéral conservateur et avez des amis gauchistes libéraux conservateurs c’est cela? Je vous reconnais une certaine incohérence volontiers. Pourquoi toujours ce vocable “d’extrème droite”, doit il être accolé aux gens qui ouvrent les yeux sur des sujets que les autres cultive en catimini?? Si des gens des gauche et des “progressistes ” de ” droite?” travaillent ensemble pour importer une immigration massive sans aucun débat avec leurs théoriquement compatriotes, en quoi le dénoncer fait de vous un “extrême droite”???
      Vous même vous vous définissez comme libéral-conservateur, vous pourriez avoir le tact de laisser les autres se définir eux même au lieu de les cataloguer?? Non? Pour ma part je vous cataloguerais bien en : bolchevique totalitaire!

  85. Chère Emmanuelle,

    je vous adresse tout mon soutien; je suis l’IDL depuis des années, tout ceci est une immense mascarade.

    Répondre
  86. Mme Gave…. avec tout mon respect. Ne baissez pas votre pantalon !

    Tout type de commentaire a propos d’une personnes juive est classée “antisemite” en France. Ras le bol ! attention en disant ras le bol on va me traiter d’antisemite parce que l’on va traduire par ras le bol des juifs !

    La vous faites exactement ce qu’il attende de vous… vous demandez pardon, vous vous agenouillez et pire vous perdez votre temps…. pour des propos qui ne nécessitent aucun commentaires aucun mea culpa…. et votre fille ne devrait pas flirter avec un juif… ca lui éviterait ce type de problem…. un peu de bon sens….

    Répondre
    • Non, je dis ce que je pense. Sans rien y changer.

  87. Madame Gave,

    Prenons le bon côté des choses: s’ils essaient de vous abattre, et si rapidement après votre arrivée sur la scène politique, c’est qu’ils vous considèrent comme potentiellement dangereuse. C’est mieux que d’être considérée comme une quantité négligeable. Le combat des européennes n’a même pas encore commencé que vous vous ramassez un premier coup de matraque. Car ce n’est malheureusement que le premier d’une longue série.
    En lisant l’entretien publié dans l’IDL 15 janvier dernier, j’ai d’abord pensé qu’on s’en prendrait à votre personne lorsque vous avez dit :”je suis monétariste de l’école de Milton Friedman et des Chicago boys”. Malheur !! Dans l’idéologie dominante, Chicago Boys évoque le Chili de Pinochet, donc je me suis dit qu’on vous attaquerait de ce côté-là, comme fasciste et partisan de l’élimination physique des syndicalistes. Par contre, je n’ai pas vu venir l’antisémitisme. Nul ne sait dont il a pu arriver…
    Dans cette guerre idéologique asymétrique, il faut faire très attention à ce que l’on dit, à tout instant. M Dupont-Aignan en est une nouvelle fois la victime. Soit dit en passant, il me semble d’ailleurs qu’ils sont en train de mettre le paquet sur DLF. Leur but final serait de faire interdire le RN et DLF, afin bien sûr de sauver la démocratie. Le marigot politicien ne pas en aucun cas être considéré comme un adversaire loyal.

    Mais la question demeure: il y a un malentendu entre les Français et le libéralisme. On a présenté le libéralisme à nos concitoyens comme étant synonyme du capitalisme de connivence qu’ils exècrent. J’ai souvent pensé qu’il faudrait songer à trouver une autre appellation, mais je n’ai pas d’idée. Certes le libéralisme qui s’éloigne des valeurs chrétiennes et devient purement matérialiste est condamné à terme à un devenir le système injuste que nous connaissons. Mais l’appeler libéral-catholicisme me semble une très mauvaise idée dans les circonstances présentes.

    Bref, bon courage dans votre combat. Parce que vous n’avez pas fini de recevoir des coups. Attendez-vous à être accusée de tout et de n’importe quoi.

    Répondre
    • Au contraire cessons de faire attention à ce que nous disons, car le jaune et tout ce qui advient en dehors du jaune permet désormais que nous recouvrions cette liberté. La parole est désormais libérée de la tyrannie moraliste des curées fascistes de la lutte antifasciste.

      Considérez par exemple Gilles William Goldnadel, lui-même avocat juif pro-israélien. Il vient de “critiquer” publiquement ce qu’il nomme la “communauté juive organisée” (sous-entendu le CRIF et la LICRA sans les nommer ?), disant que les institutions républicaines qui organisent cette communauté représentent de moins en moins les juifs eux-mêmes qui s’en détournent, du fait que ces institutions “ne réflechissent plus” :

      https://twitter.com/i24NEWS_FR/status/1097574766163226625

      Le résultat est que depuis quelques jours toute la clique politico-médiatique sous-entend pour le calomnier que Goldnadel est un antisémite nazi.. on a même vu un présentateur TV que je ne nommerais pas, lui-même faire la leçon à Goldnadel qui n’était même pas sur le plateau, pour s’être désolidarisé de la marche d’instrumentalisation de l’antisémitisme advenue ce jour 19 février !

      Eric Zemmour, lui-même juif fut poursuivi en justice par la LICRA pour des propos qui circonvenaient aux attendus politiques de cette institution qui n’a donc en réalité de juive que le nom et qui ne représente pas les juifs, mais un lobby “progressiste” d’une certaine oligarchie, par instrumentalisation des juifs, du judaïsme et de l’antisémitisme, en plus du fait que ceux qui sont sincères dans leur démarche pour lutter contre l’antisémitisme à l’intérieur de ces lobbys, ne savent plus penser rendus fous qu’ils sont par la peur des crimes antisémites.

      En date du dix-neuf avril deux mille dix sous le numéro d’information 01.45.08.08.08., le conseil fédéral de la LICRA, sur le site Internet « www.licra.org », donne information du maintien de la décision de, je cite, « …poursuivre Eric Zemmour devant les tribunaux pour les propos qu’il a tenus le six avril sur Canal + et France Ô… ».

      Donc, dans ce contexte et puisque les gilets jaunes acceptent le martyr pour cela, cessons d’auto-censurer le moindre de nos mots, au contraire affirmons chaque mot que nous croyons juste et affermissons notre mesure, y compris si pour lutter contre l’antisémitisme il faut être accusé de nazisme par “le camp du bien”, la LICRA, le CRIF, le MRAP, le CRAN, la HALDE, SOS Racisme, Le Refuge, les LGBTQI+, les socialistes, les islamo-zombis, les islamo-soumis, j’en passe et des meilleurs.

      “Maudits soient les tièdes”.

  88. Ils se fichent pas mal de vos justifications.
    Le principe de base actuel de la “politique”, cest : calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Meme quand vous gagnerez votre proces dans x annees, il n y aura pas un mot dans les media.

    Répondre
  89. Les journaliste.e.s (!) ou politicien.nnes.s (re !) de gauche ne vivent que des calomnies qu’ils colportent, ce n’est hélas pas nouveau.
    Qu’ils s’attaquent à vous veut certainement dire qu’ils craignent fort votre discours de vérité.
    Les calomnies font mal, c’est sûr. C’est pourquoi je suis de tout cœur avec vous et vous souhaite d’écraser ces tristes individus lors des prochaines élections (et devant les tribunaux!).

    Répondre
  90. Vous avez tout mon soutien pour continuer votre engagement politique. Lecteur de la première heure, je ne serais pas ici si j’avais cru déceler un quelconque antisémitisme ou négationnisme sur ce site. Le libéralisme comme nous l’entendons et qu’IDL défend et explique si bien est en harmonie avec l’humanisme. Il rejette toutes les haines. Philosophiquement, c’est peut-être la meilleure façon de résumer le libéralisme: comment vivre libre et en paix en société.
    La haine des patrons et des capitalistes, c’est le communisme. La haine des riches, c’est le socialisme. La haine de la société de consommation et de l’industrie, c’est les écolos. La haine des étrangers, c’est l’extrême droite. Le libéralisme ne hait personne, mais combat simplement les institutions en situations de monopoles protégés par l’Etat et l’Etat trop puissant. Et de ce point de vue, il y a de quoi faire en France! Voilà pourquoi ces attaques infâmes contre vous sont effectivement aussi des attaques contre l’une des rares personnes à incarner le potentiel d’une politique ‘thatchérienne’ en France. La virulence des attaques attestent la peur que vous inspirez. Aussi, ne lâchez rien, mais utilisez votre contre-attaque pour mieux vous faire connaitre du grand public. Demandez des droits de réponse pour clamer votre innocence et faire avancer le libéralisme et le bon sens.
    Merci de tenir bon.

    Répondre
  91. En un sens la victoire électorale de Monsieur Macron est une chance inouïe pour la France, probablement la dernière, car sans lui, sans toutes ses injures à l’encontre du peuple Français, ce dernier n’aurait jamais pu sortir de sa léthargie.

    Pour qu’il soit possible de définitivement en finir avec cette fascisation des opposants politiques, il fallait que cette entreprise de fascisation grâce à Macron aille jusqu’au bout de sa pleine logique, afin qu’elle devienne insupportable pour tous et que son théâtre surjoué soit alors incontestablement reconnu par tous.

    Nous y sommes.

    Aujourd’hui pratiquant le même anathème, la même fascisation, la même instrumentalisation politique de l’antisémitisme et du judaïsme, Macron en portant la kyppa la mâchoire serrée et le regard sombre devant des tombes juives profanées, croit sauver son autorité. Il croit parvenir à diaboliser ses opposants politiques qu’il veut ainsi censurer en les accusant d’antisémitisme, alors qu’il n’est précisément en fait et sans en avoir conscience lui-même, qu’en train de précipiter sa destitution.
    En usant ainsi son paradigme antifasciste jusqu’à la corde, il précipite ainsi la destitution du paradigme qui le fonde, à savoir la fascisation et l’antisémitisation artificieuse des opposants au projet “progressiste”.

    L’extrême-droite la vraie est au pouvoir, elle gouverne au prétexte de la lutte contre le fascisme, contre le racisme, contre “l’homophobie” (mot lui-même de conception fasciste) et c’est grâce à Monsieur Macron qui exploite cette corde jusqu’à l’user, que cette dernière est en train de céder.
    Plusieurs fils de cette corde coupée se détachent, il est donc mécaniquement certain que la corde va céder, Macron étant ainsi bien malgré-lui l’artisan de cet art.

    L’Histoire reconnaitra ainsi que tout sera dû à Macron et qu’il fut bien le fondateur d’un nouveau monde, mais précisément pas de celui qu’il croyait protéger.

    Cette diffamation du Sénateur PS Rachid Temal, n’est pas ainsi une souffrance, mais une gratification et le dernier chant de cygnes agonisants qui doivent commettre leur baroud d’honneur avant leur fin.

    Il faut rechercher ces diffamations, il faut les nourrir, les exalter, pour qu’elles apparaissent toujours plus pour ce qu’elles sont, à savoir un authentique fascisme au prétexte de l’antifascisme.

    C’est lorsque la tête est coupée que le cadavre nous livre ses spasmes les plus violents.

    Votre courage est ainsi de souffrir l’ultime tentative d’intimidation d’un “camp du bien” qui n’est déjà plus qu’un cadavre, alors qu’il nous faut maintenant tous essuyer les conséquences de ses spasmes, tout en veillant à ce que ce zombi ne demeure ainsi plus figé dans le fauteuil du pouvoir.

    Le parti zombi gouverne donc, mais c’est parce qu’il n’est plus identifié comme étant “le camp du bien” qu’il cherche à zombifier tout le pays pour se protéger.

    La destitution de Monsieur Macron à terme est ainsi certaine, pour lui le fait de porter la kippa et cette “marche d’instrumentalisation de l’antisémitisme”, autant que la propagande télévisuelle authentiquement fasciste depuis trois jours et la préparation de lois elle-mêmes authentiquement fascistes, ne pouvant que causer l’émergence d’une dictature ou d’un nouveau régime dont les mécanismes démocratiques seraient inédits.

    Soit le “camp du bien” se sauvera en instaurant le pouvoir d’un dictateur à la place de Monsieur Macron (le général Vincent Desportes ou De Villiers ? Pourquoi est-il permis à ces généraux de faire de la politique à votre avis ?), soit nous ferons sécession de la République Française pour la restaurer.

    C’est la raison pour laquelle je ne crois pas, alors que nous aurons dans quelques mois un possible effacement des comptes bancaires et une possible menace conséquente au surplus sur les centrales atomiques (faillite d’EDF), que le combat politique puisse s’incarner au Sénat ou même à l’Assemblée Nationale.

    En portant la kippa pour instrumentaliser l’antisémitisme contre les libertés publiques et en choisissant ainsi de provoquer une guerre civile au seul motif de protéger son autorité, ceux qui tiennent la République nous démontrent leur incapacité à muter dans le nouveau monde qui arrive.

    Nous devons en tirer toutes les conclusions, immédiatement.

    Répondre
    • Ce sénateur Ps n’a pas plus de légitimité que Hollande ou Macron ;ils se raccrochent tous au combat de l’anti sémitisme comme des naufragés à une bouée de sauvetage (tout ce beau monde qui a d’ailleurs promu tout ce qui est anti famille et anti christianisme );leur misère intellectuelle et morale apparait au grand jour même si la clique journalistique reste aux ordres !

  92. Bonjour Madame,
    vous avez raison, votre père n’a pas parlé de grand replacement, mais de “basculement”, d’une population “de souche à une population d’origine immigrée, ce qui revient à dire,en Europe, musulmane”. (La Peste Blanche, publié sur IDL le 4/9/2017).

    Répondre
  93. Chere Emmanuelle Gave,

    Nous n’avons jamais doute de vous et nous sommes de tout coeur avec vous.
    Je constate que NDA a ete a la hauteur de la situation https://www.youtube.com/watch?v=l1ijkYFaCK0 (a partir de 20′ 10″).

    Amicales pensees de Papousie.

    Répondre
    • Au contraire, lorsque ces accusations en nazisme et en antisémitisme adviennent, il faut expliquer, puis quitter le plateau de télévision.

      Rester sur de tels plateaux de télévision c’est alors donner caution à ces accusations.

    • Je suis assez d’accord.

  94. Chére madame, vous devriez attaquer en diffamation , cet individu , sénateur du P.S.
    Depuis que le duel a été interdit , c’ est la seule voie qui nous reste pour faire corriger les facheux .
    Ceci dit , il y a une tentative de diversion , du P.S , du PCF-LFI , pour se parer d’une vertu – celle d’ etre opposé
    à l’ antisémitisme – qui ne leur correspond pas .
    Il s’ agit pour ces partis de se travestir .
    En juillet-aout 2014 , aucun des trente députés du PS ( dont Yan Galut – Razzy Hamadi – Alexis Bachelay – Régis Juanico – Pouria Amirshahi -) , du PCF – EELV – qui défilaient dans Paris , derriére la bandiére du Hamas et de l’ OLP , n’ avait quitté le cortége quand la foule a déversé ses chants scandés par ” mort aux juifs – mort à Israel ” .
    La gauche actuelle, fort diminuée , ramassera n’importe quel ragot, rumeur infondée, pour se relancer .
    Ne perdez pas le cap , courage .

    Répondre
    • Oui, nous l’attaquons en diffamation.

  95. En ces temps de défaite intellectuelle, il n’y a place que pour le manichéisme: si vous n’êtes pas côté blanc, c’est que vous êtes côté noir. Pas de nuances, c’est comme ça. Vous n’avez pas le droit de dire que côté blanc, le trrorisle intellectuel ne remplace pas l’argumentation et que côté noir, il faudrait peut-être réfléchir sur les contradictions. Les uns et les autres ont mis leur intelligence en prison.
    Ce climat délétère et antidémocratique – puisque cette dernière ne peut vivre sans débat – écoeure de plus en plus ceux qui ont compris qu’avec la liberté, on allait enterrer l’Occident.
    Bon courage à vous

    Répondre
  96. Et en plus ils vont vous reprocher d’être une femme ,courage à vous pour votre campagne des Européennes .
    Cordialement

    Répondre
  97. Bravo, vous venez de vivre à vos dépends et vous le vivrer encore d’autre fois que celui qui dit la vérité ou que son action tende à la faire naître doit être fusillé.
    C’est pas agréable d’etre Abraham pendant ces temps de tour de Babel, mais c’est lui que l’histoire à retenue et surtout c’est lui qui nous a montré comment nous pouvons semer la graine de l’arbre qui donne les fruits de la liberté et non ceux de l’esclavage.
    Vous avez toute mon admiration
    Amitiés
    Eric

    Répondre

Répondre à delias Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *